Respiration pour dynamiter le stress

Voici mon premier article suite au défi que je me suis lancé.  Un défi d’écrire 30 articles de qualité sur une période de six mois jusqu’au 31 décembre 2020. 

stress burnout depression
sentiment de burnout

Ces articles partagerons de ce que j’ai fait pour me remettre de ce fameux TROU NOIR en novembre 2019.  Dans « Pourquoi j’ai décidé de créer ce blog » j’explique que j’ai vécu ce blackout comme un tremblement de terre.  Mon corps et mon esprit ont basculé dans un mode survie. Je me suis retrouvé dans l’incapacité de me projeter sur les jours, voire les semaines à venir.  Je ressentais une extreme fatigue, à faire plusieurs siestes par jour, et mon esprit était complement brouillé par des pensées incessantes. Celles-ci provenaient du fait que je me sentait coupable de ne pouvoir retourner travailler.   Compte tenu des enjeux professionnels de l’époque, j’avais l’impression d’abandonner mes collaborateurs dans une période cruciale.  

Concrètement je n’arrivais pas avoir d’idées claires et rationnelles.  Cela m’apportait un niveau de stress très élevé.   J’étais incapable de faire quoi que ce soit sauf à remplir des pages de Sudoku ou végéter devant la télévision.  Au bout de quelques jours j’ai pris conscience qu’il fallait que je fasse quelque chose pour arrêter ce stress.  Je devais reprendre le contrôle sur mon corps et mon esprit.

Découvrir les biens-faits des respirations guidées

Cliquez ici pour découvrir une respiration qui détruit le stress