#131 ‘Climats’ par André Maurois – Première et dernière phrases

Climats par andré maurois #1

Mon brusque départ a dû vous surprendre.

Mais nos destinées et nos volontés jouent presque toujours à contretemps.

Climats – André Maurois

Telles sont les première et la dernière phrases du livre ‘Climats’ d’André Maurois.

Deux phrases, lorsque lues ensemble, qui activent une réflexion intérieure … Bien qu’elles n’ont certainement pas été conçues pour se suivre les unes des autres …

Et pourtant quel message portent-elles ?

je vous invite à cliquer ici pour lire la suite de l’article … 🙏

#129 Le temps des secrets de Marcel Pagnol – Première et dernière phrases

Le temps des secrets de Marcel Pagnol

Après la terrible affaire du Château, si glorieusement terminée par la victoire de Bouzigues, la joie s’installa dans la Bastide-Neuve, et les grandes vacances commencèrent.

C’est ainsi qu’à la fin de l’année de sixième j’affirmai sans effort ma personnalité, et que je m’installai définitivement dans une belle situation de combattant redoutable et de redresseur de torts.

Le temps des secrets – Marcel Pagnol

Voici les première et dernière phrases du livre ‘Le temps des secrets’ de Marcel Pagnol.

2 citations, lorsque lues ensemble, qui ouvrent une porte de réflexion sur les raisons de qui nous sommes … ou de ce que nous sommes devenu

je vous invite à cliquer ici pour lire la suite de l’article 🙏

#127 ‘La Terre’ d’Émile Zola – Première et dernière phrases

La Terre d'Émile Zola - titre

« Jean, ce matin-là, un semoir de toile bleue noué sur le ventre, en tenait la poche ouverte de la main gauche, et de la droite, tous les trois pas, il prenait une poignée de blé, que d’un geste, à la volée, il jetait. »

« Des morts, des semences, et le pain poussait de la Terre. »

La Terre – Émile Zola

Telles sont les première et dernière phrases du livre “La Terre“ d’Émile Zola publié en 1887.

Je vous invite à cliquer ici pour lire la suite de l’article 🙏

#125 Un Grand Patron de Pierre Véry – Première et dernière phrases

titre Un Grand Patron de Pierre Véry

Lorsque le professeur Louis Delage, posant avec une sorte de tendresse le tranchant du bistouri sur l’épiderme, avait, d’un geste rapide, pratiqué une longue incision : « Quelle élégance ! Quel style !… » n’avait pu se défendre de chuchoter à l’oreille du professeur Charles Tannard son assistant Loiseau-Mielland.

Et la Maladie l’attendait, souriante…

Un grand patron – Pierre Véry

Telles sont les première et dernière phrases du livre “Un Grand Patron“ de Pierre Véry publié en 1951.

Je vous invite à cliquer ici pour lire la suite de l’article 🙏

#112 Ne rien attendre de personne – Alpha & Omega

ne rien attendre de personne

Longtemps j’ai essayé d’être ce qui était attendu de moi … je jaugeai mes actions par ce qui était attendu, mais également par ce que je pouvais attendre en retour.  C’était en quelque sorte un donné pour un rendu … Sauf que lorsque l’on donne pour recevoir, nous sommes souvent perdants dans l’affaire … Il m’a fallu l’apprendre, et surtout accepter de ne rien attendre de personne … Toute action que nous menons doit nourrir notre for intérieur, notre dimension sincère et authentique, et sans avoir à espérer un retour quelconque … Facile à dire mais difficile à faire … Même lorsque l’on est un quinqua qui aime regarder le lever du jour dans le sud de la Bourgogne et profiter de ce moment présent.

je vous invite a cliquer ici pour lire la suite … 🙏