À chacun sa Vérité et sa Liberté

à chacun sa vérité

Cet article aborde la troisième étape qui permet d’ouvrir le champ de l’Esprit et permettre à chacun sa vérité et liberté de conscience.  Il fait suite au deux articles précédents qui ont traité du pardon pour se libérer et de s’abandonner à la Joie.  L’activation de l’Esprit est la dernière étape de la triangulation de notre Être pour nous permettre de nous sentir « Zen & Relax » envers nous-même et la vie que nous menons.

À chacun sa liberté et sa vérité

L’ouverture de son Esprit pour ascensionner est un voyage personnel qui doit se vivre et ne peut s’acquérir comme l’on achète un billet d’avion.  Il doit se faire par la découverte du Soi en profondeur et en embrassant sa propre vérité.  A contrario de ce qui nous propose des vérités choisies, l’éveil spirituel appelle à la liberté de s’épanouir totalement, tel un bourgeon qui se déploie et fleurit.  

L’ascension de l’Esprit se fait de manière unique, selon ses capacités.  Cela se produit par l’élargissement de sa conscience au travers de son expérience de vie.  Chaque expérience est un enseignement d’éveil qui conduit à la reconnaissance des capacités du Corps, de l’Âme et de l’Esprit.  

La recherche de son Essence propre nous entraine à écouter notre Être intérieur.  En l’écoutant nous pouvons découvrir ce que l’on est profondément.  Ainsi l’on perçoit ce qui est juste pour soi au lieu d’adopter les avis dictés par l’entourage et l’environnement.   L’éveil ascensionnel se fait par le plongeon dans son for intérieur pour la rencontre avec Soi et la découverte de sa propre vérité.

Lorsque l’on est confronté à des circonstances ou informations extérieures (y compris cet article que vous lisez) il est bon de filtrer pour sentir leurs résonances en soi.  

affirmer sa vérité

Écoutez si cela conduit à l’ouverture, la revitalisation et l’expansion.  Ne sont-elles ni limitatives et ni dominatrices ?  Alors l’on peut les accueillir avec l’esprit ouvert.   Par contre à l’inverse si l’on ressent de la crispation et de l’énervement.  Si elles génèrent de la peur, ou le sentiment d’être forcé, il est bon de mettre ces informations en réserve.  Plus tard vous pourrez les éclairer le moment venu, puisqu’elles ne nous conviennent pas pour le moment.

C’est à vous de discerner ce qui, dans votre cœur, a la résonance de la Vérité

Un exercice possible pour manifester sa vérité

J’écoute ce que l’on me dit, je lis ce que l’on m’écrit, je discerne

liberté de l'espoir

Pour manifester notre liberté et notre vérité de conscience, l’exercice consiste à repérer toutes les fois où les informations que l’on reçoit manifeste les mots « espoir » ou « j’espère ».  Parmi ces espoirs repérés, les identifier en trois catégories :

Ceux qui me mettent en attente mais ne dépendent pas directement de mon action,

comme par exemple : « j’espère que l’été va arriver bien vite », « j’espère qu’il va m’appeler », « j’espère que je vais gagner au loto », « j’espère que le nouveau président de la république va améliorer l’économie du pays »…

Ceux qui relèvent de mes intentions et dépendent de mon action de mes décisions,

comme par exemple : « j’espère que je vais déménager bientôt », « j’espère mieux communiquer avec mon âme », « j’espère que je vais avoir plus de relations profondes et vraies », j’espère que je vais être enfin heureuse »…

Ceux qui sont des souhaits tournés vers autrui,

comme par exemple : « j’espère que tu as fait bon voyage », « j’espère que tu as bien reçu le colis que je t’ai envoyé », « j’espère que tu guériras bien vite »…

Un peu d’introspection 

Pour la première catégorie d’espoirs

analiser sa vérité

Il convient de regarder quel véritable besoin se présente par cette voie à notre conscience. Derrière chaque envie, désir d’amélioration, un besoin profond veut se faire connaître. Dans le cas présent, le désir d’amélioration semble dépendant de quelque chose d’extérieur à nous-même, ce qui nous pousse à considérer que nous ne pouvons rien en faveur de ce mieux attendu. 

L’exercice consiste donc à revenir à soi, à reconnaître notre besoin caché pour prendre nous-même la responsabilité de sa satisfaction. Pas de messie pour nos besoins propres, notre JE SUIS, via notre âme dans notre corps, est en capacité de nous donner ce qui nous est nécessaire, dès lors que nous sommes d’accord pour être autonomes et souverains.

Pour la seconde catégorie d’espoirs

Relevant de nos intentions véritables, il s’agit d’avoir le courage de prendre les décisions qui permettent de mettre de la cohérence entre la pensée, le désir, le besoin et l’action

L’exercice consiste à se connecter à la conscience des ressources offertes par l’Esprit que nous sommes.  Cela permet de sortir de l’énergie plainte/revendication pour entrer dans la maîtrise de sa vie, dans le plein exercice de sa puissance créatrice afin que la joie, la vérité de soi, l’harmonie pénètre notre quotidien. 

« Ce que j’espère dépend de moi, de mon JE relié à JE SUIS, de l’usage de mon libre arbitre, de ma conscience de l’abondance à ma disposition. »

Pour la troisième catégorie d’espoirs

Relevant de souhaits pour autrui il est nécessaire de s’assurer que notre désir ou notre intention soit sincère et altruiste.  

L’exercice consiste de sonder sa conscience pour vérifier si un besoin personnel est caché derrière la formulation. Si tel est le cas, traiter la question comme l’espoir de la première catégorie. Si tel n’est pas le cas et que l’espoir est un souhait authentique et désintéressé de bonheur pour autrui, se relier d’âme à âme avec la personne et laisser l’Esprit agir.

En conclusion 

À chacun sa vérité et sa liberté de conscience car elle ne peut être trouvée qu’au cœur de notre Être.  Il vous revient d’entreprendre cette quête dans votre recherche de la lumière. Toute information donnée est formée, en tout ou en partie, de l’opinion, de l’interprétation et, surtout, de l’intention de celui qui vous la propose comme l’authentique réalité. 

chacun sa vérité

J’écoute mon ressenti

Je lui accorde du crédit

J’agis en fonction de lui

En trouvant sa propre vérité, l’on se libère de l’emprise du conditionnement social et l’on manifeste sa liberté.   La liberté est un état d’être intérieur, et non un ensemble de conditions extérieures.  L’on prend la responsabilité de soi-même et au lieu de se conformer à des autorités, l’on trouve l’autorité en nous. 

Derrière le mot autorité l’on pourrait deviner l’auteur … L’on aspire à devenir l’auteur de notre vie, notre créateur.

Et vous ?

Avez-vous trouvé votre chemin qui permet à chacun sa vérité et liberté de conscience ?  

Si vous avez apprécié cet article, partagez dans les commentaires et n’hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur les boutons de partage en dessous de l’article.

Zen et Relax

Merci d’avoir lu cet article jusque sa fin et je vous souhaite tout le bonheur d’être :: Zen & Relax ::

A très bientôt,

Eric BOUF

Crédits photos : Unsplash.com – Denis Agati, illustrations livre “Introduction au Bujutsu Aunkai”

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de partager ! :)

19 réflexions sur « À chacun sa Vérité et sa Liberté »

  1. Merci pour cet article tellement vrai. La fatigue m’a aidé à comprendre ce que je ne voulais plus faire. J’ai mi longtemps à l’écouter, à suivre ce ressenti, mais aujourd’hui, je sais que toutes les tâches qui me fatiguent (sans raisons particulières) sont à éviter aus dépens de celles qui me “boostent” en énergie. En effet, le “j’écoute mon ressenti” est primordial !

  2. Bonjour Eric, merci beaucoup pour cet article très complet. Vos conseils sont pertinents, c’est un véritable plaisir de vous lire. Bonne continuation. Sarah

    • Merci Sarah pour ton commentaire et je suis ravi que mes articles trouvent un écho en toi. A bientôt de t’accueillir à nouveau sur le blog.

  3. Bonjour Eric,
    waouh ! Merci pour ces “traductions” de nos attentes.
    Cela permet de mieux comprendre quels sont nos besoins véritables.
    Un très bon outil pour mieux se connaître (ce qui n’est finalement si facile que ça !).

    Merci pour ton travail 🙂

    Au plaisir d’une prochaine lecture.

    • Travailler sur Soi est probablement ce qui est le plus difficile dans notre vie … mais tellement énergisant et plein de vérité. Merci pour ton commentaire et à bientôt de t’accueillir à nouveau sur le blog.

  4. C’est vrai que c’est très important de ressentir ce que notre coeur nous dit et agir en conséquence, il faut avoir du courage aussi, j’ai changé complètement de carrière et ce ne fut pas facile, mais j’ai vraiment suivi mon coeur et je suis contente aujourd’hui du résultat !

    • Ton coeur te donnera toujours ton chemin vrai et véritable. Il faut apprendre à l’entendre et puis à l’écouter ensuite … Merci pour ton commentaire et à bientôt de t’accueillir à nouveau sur le blog.

    • Cette personne (qui est notre Soi véritable) lorsque nous arrivons à nous connecter à notre vérité profonde, nous ouvre la porte vers notre vraie liberté … Merci pour ton commentaire et à bientôt de t’accueillir à nouveau sur le blog.

  5. Bonjour Eric. Vaste quête que de trouver qui l’on est vraiment, de déterminer si ce que l’on souhaite est bien de notre volonté et non pas influencée par les autres mais également par nos propres croyances héritées depuis de nombreuses années et par notre indication. Je crois que c’est finalement la compréhension de nos emotions et l’écoute de notre instinct qui peuvent nous permettre de rester en phase avec notre “nous profond”. Mais que c’est dur… un travail de tous les jours !

    • C’est en cherchant au fond de soi notre parole primordiale que nous pouvons trouver notre voie … merci pour ton commentaire et à bientôt de t’accueillir à nouveau sur le blog.

    • Oui Nadia tu as raison, s’écouter et se comprendre ne sont pas nécessairement la même chose. Merci pour ton commentaire et à bientôt de t’accueillir à nouveau sur le blog.

  6. Bonsoir, super cet article, j’ai eu la chance de suivre des ateliers de pnl, alors forcement je me retrouve dans les séances de travail auxquellesje participaient et qui m’a tant apporté, Merciii !!!

  7. Bonjour Eric,

    Je suis tellement d’accord… Il me semble que la vérité émerge en nous quand nous avons cette connexion forte à notre corps, notre ressenti, nos valeurs profondes.
    J’adore le fait que tu mettes en avant dans cet article les 3 catégories liées à l’espoir.
    C’est un article riche d’enseignements, je t’en remercie.

    • Merci Julia pour ton partage de commentaire et je suis que l’article t’ai plu. L’espoir est une force vivante qui nous permet de tracer notre chemin de vie. A bientôt de t’accueillir à nouveau sur le blog.

Laisser un commentaire