Comment arrêter de se juger soi-même

se juger soi-même

Cet article aborde un axe primordial pour trouver sa dimension ::Zen & Relax::Comment arrêter de se juger soi-même ? … C’est une question des plus pertinentes aujourd’hui … 

Se juger soi-même équivaut à s’infliger un discours intérieur exigeant et autoritaire. L’hypothèse sous-jacente est la suivante :

Si je suis dur envers moi-même cela m’aidera à avancer… et à contrario si je suis trop gentil avec moi-même je vais tomber dans l’auto-complaisance et me laisser aller …

www.lapsyquiparle.fr/bienveillance-compassion

Pourtant, vous l’avez peut-être remarqué, la plupart du temps nos auto-critiques n’aident pas vraiment à passer à l’action.

Il est tout à fait compréhensible de vouloir se pousser pour aller de l’avant, cependant ces phrases peuvent avoir un impact sur notre état émotionnel, et parfois même générer de la souffrance.

Ne pas se libérer d’un jugement sur soi-même est également une manière inconsciente de se protéger envers ce que l’avenir peut nous réserver … cela remet nos prise de décisions entre les mains de ceux qui ‘savent’ ou ceux qui pourraient nous guider … en quelques sortes … accepter que nous ne pouvons prendre nos décisions en pleine conscience

Se juger ne prévaut pas de l’avenir que nous pourrions manifester … mais de celui dont nous souhaitons nous protéger …

Se juger soi-même

Nos jugements envers nous-mêmes résident dans le regard que nous portons vers l’avenir. Ce regard a été forgé par nos expériences de vie, par notre culture et nos croyances. Néanmoins ce regard est propre à nous et d’une manière ou d’une autre est opacifié par le jugement que nous portons envers nous-même.

Alors pour se mettre sur notre chemin de vie et arrêter de se juger soi-même, je vous propose de lire la retranscription d’un texte que j’ai découvert sur la chaîne Youtube de Michel Deseille dont vous trouverez la vidéo à la fin de l’article. Ses vidéos permettent de regarder la société et le monde qui nous entoure au travers d’enseignements universels … voire ésotériques comme certains pourraient les appeler, bien qu’ils transcendent les cultures et les époques

se juger soi-même

Quel est l’intérêt de savoir l’avenir si l’on ne sait pas quoi faire de son présent ?

Une réponse ne peux se faire qu’en plusieurs points qui peut prendre une vie entière …

La réponse commencera d’abord par travailler, mais je préfère utiliser oeuvrer sur soi, soyez toute votre vie une lame que vous aiguisez, une patte que vous pétrissez … en alchimie on utilise le terme V.I.T.R.I.O.L. (visite l’intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée)

Oeuvrez sur vos vertus en vous conseillant ce chemin sans pour autant que cela soit le seul à suivre.

Commencez par la vérité

Manifestez votre vérité et observez le mensonge.  Le mensonge autour de vous et le mensonge en vous … Observez-le sans juger les autres ni juger vous-même.  Apprenez à vous libérer du jugement.  C’est un poison, et si vous souhaitez apporter au monde quelque apport que ce soit il doit être dépourvu du mensonge.

Lorsque l’on observe ce mensonge, on le voit partout, où peu s‘en faut.   Si vous n’avez pas d’emprise sur le mensonge extérieur, vous en avez sur le mensonge intérieur.  Il ne s’agit pas de se débarrasser du mensonge que nous véhiculons depuis des années.  Mais au quotidien vous êtes capable d’arrêter de mentir autour de vous et en faisant l’effort de reconnaitre les mensonges que vous pourriez véhiculer, votre vie va se transformer, vos pensées vont se clarifier et ainsi vous allez vous renforcer.

Il n’y a pas de petit ou de grand mensonge, il n’y a que le mensonge !

Si votre entourage vous reconnaît comme une personne honnête en toutes circonstances alors vous êtes sur le bon chemin pour continuer.  Mais vous pourriez vous trouver en situation lorsque mentir serait la solution de facilité, et si vous ne succombez pas à cette tentation vous trouverez en vous une autre vertu “le Courage“.

Le Courage d’aborder les situation difficiles, le Courage de voir les choses telles qu’elles sont et pas telles qu’il peut nous s’arranger de les voir.   Derrière le Courage vous trouverez évidemment la Force et la Détermination, et ne pas confondre avec l’Entêtement.  

En cherchant quotidiennement le mensonge en votre vérité sans concession, en vous départissant du jugement,  vos pensées auront une action décisive sur votre niveau vibratoire et oeuvrera sur votre force, votre patience et votre détermination.  Ainsi vous commencerez à y voir plus clair sur votre juste place dans ce monde.

Mais ceci n’est qu’une entrée en matière.  

Il y a beaucoup de gens autour de nous qui se sentent perdus, complètement affaiblis et qui ont peur de tout et de rien , qui sont au bout du rouleau … au regard de l’Univers et des êtres qui le compose, l’Être Humain est une créature dotée de très peu d’énergie.  Le monde est dense et lourd à bouger … et l’énergie d’une personne est bien souvent trop faible.  C’est pour cela qu’il est nécéssaire de développer son sens de l’observation, créer des liens, utiliser des leviers et utiliser son intelligence … pour combattre ce monde de bruit et d’agitation, voir de fureur … 

Celles et ceux qui se proposent d’oeuvrer pour que ce monde se dirigent dans la bonne direction devraient d’abord apprendre à se poser, observer, contempler ce que le monde nous met en permanence sous les yeux.  

Prenez soin de vous et trouvez votre point d’immobilité intérieur … pour le développer avec patience et détermination.  Si vous le pouvez, devenez un centre d’immobilité au centre de l’agitation.  Mais il ne faut pas confondre immobilité et immobilisme !

Ne voudrions-nous pas apporter tout de suite le meilleur de nous même pour résoudre les problèmes du monde ?

Trop souvent nous nous y précipitons sans préparation et y apportons nos jugements, nos mensonges, nos agitations, notre empressement, notre vision tronquée et au bout du compte nous nous épuisons … et le résultat n’est bien souvent pas à la hauteur de nos espérances … voire est perverti … et au final produit l’effet inverse ou empire la situation.

C’est pour cela qu’il est certain qu’un travail introspectif est éssentiel, indispensable et salutaire avant de se tourner vers l’autre.

Arrêter de se juger soi-même

Voila un sujet ambitieux, il est pourtant indispensable pour acquérir une vision claire du monde si nous voulons y participer avec sagesse.  

Le jugement commence très tôt lors de notre intégration terrestre.  En général on nous apprend rapidement ce qui est bien et ce qui est mal … être gentil c’est bien et être méchant c’est mal … deux grosses catégories dont on doit se libérer très vite si l’on souhaite avancer sur le chemin de Sagesse  pour affronter le monde sans ses repères rassurants tant cette programmation est profondément ancrée en vous … les maîtres nous apprennent à remplacer cette observation enfantine et manichéenne par l’observation de ce qui uni en opposition à ce qui fractionne … c’est une manière d’observer le monde et les événements qui se retrouvent facilement dans le symbole du Taoïsme que l’on connait comme le Ying et le Yang.  

Se libérer du jugement est également se libérer du système qui nourrit des antagonismes … ce qui attire contre ce qui révulse … un système dual qui créé à l’intérieur de nous une circulation émotionnelle et pathologique.  Cela nous prive d’une quantité importante d’énergie et de force pour nous empêcher d’observer des solutions et des options dans notre vie.   Cela a pour conséquence de nous placer dans un mouvement prévisible d’attraction – répulsions … le jugement nous enferme et le jugement est un poison.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Haïkus et 6ème sens

Cela permet d’embrasser n’importe quel sujet ou situation avec neutralité et immobilité intérieure, ainsi votre regard, vos sens et votre intelligence appréhendant le monde avec une acuité que vous ne soupçonneriez même pas.  

Se libérer du jugement de l’autre est aussi se libérer de l’idée que vous vous faites de ce que l’autre pense de vous et est un pas décisif vers votre propre libération et votre émancipation.  

L’angoisse des humains … c’est là tout le noeud du problème.  

L’angoisse, la peur, le rapport à la mort, à la souffrance … la peur de l’échec et de manquer … voire le sens que nous aimerions donner à notre présence sur terre et à ce qu’il y a après la vie sur terre.

Pour participer à l’amélioration de la situation terrestre il est nécéssaire de s’émanciper de la peur autant que possible … plus facile à dire qu’à faire …

Alors si vous êtes prêt à un travail introspectif … c’est à dire si vous avez un désir ardent de vérité … un courage qui commence à se tenir fermement sur ses pieds … débarrassé d’un jugement encombrant et inutile … vous voila prêt à retrouver le Minotaure au centre du labyrinthe … cette bette qui déteste la lumière et qui se trouve en chacun de nous ….

Il vous faudra résoudre sans aucunes concessions le problème du mal intérieur … et vous ressortirez un jour victorieux de cette rencontre avec une part de vous-même … vous en serez grandi et vous vous connaitrez beaucoup mieux  … vous connaitrez vos forces et commencerez à progresser sans aucun doute sur le chemin de la libération.

Être libre et sans jugement

Vous serez finalement tourné vers les autres pour leur apporter une aide réellement efficace et en pleine conscience.

Cette oeuvre pourra vous paraître ingrate. Vous pourriez ressentir que le temps presse et que la tâche est incommensurable … mais les règles de notre monde sont ainsi faites … et il est de votre devoir de comprendre que vous devez  oeuvrer intérieurement avant d’agir extérieurement … personne ne peut heureusement s’exonérer de ce cheminement  … C’est un sujet vaste et essentiel … mais nous en resterons là aujourd’hui

se juger soi-même

En résumé

Il m’est difficile de rajouter aux paroles de cette retranscription … Il me semble que tout est dit … tout du moins l’essentiel nous est transmis pour continuer sur notre chemin de vie en embrassant la vérité, en travaillant sur soi, en se libérant de ses peurs pour trouver sa liberté sans jugement … quel beau voyage en perspective n’est-ce pas ?

Et vous ?

Avez-vous déjà fait un travail de pardon envers vous-même ? Seriez-vous dans une quête de ‘réveil’ de vous-même ? Connaissez-vous la méthode de Triangulation de Soi pour se sentir ::Zen & Relax:: ? Qu’êtes-vous prêt à faire pour renforcer votre chemin de vie ?

Merci de m’avoir lu jusqu’à la fin, 

Eric Zen & Relax

… Dites-moi ce que vous pensez de cet article dans les commentaires … si vous avez pris du plaisir à me lire, partagez sur les réseaux et surtout … soyez ::Zen & Relax:: lors de vos introspections.

À bientôt …

Prenez soin de vous … et abonnez-vous pour retrouver une nouvelle publication chaque samedi matin dès le lever du jour dans le sud de la Bourgogne. 

*Je vous invite également à lire mes publications “Petit manuel d’aide à l’éveil de Soi”, “Coloriages pour adulte Zen“, “La fulgurance du Verbe“, “Primalux: Petit recueil de lumière quotidienne

Crédit photo www.unsplash.com

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •   
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •  
  •  

22 réflexions sur « Comment arrêter de se juger soi-même »

  1. Le jugement, un vaste sujet, souvent sensible. Tellement lié à l’injustice, la violence et l’abus…C’est un sacré chantier pour l’humanité! Heureusement, que l’amour inconditionnel, l’éveil des consciences et le pardon sont en route 😉 !

  2. C’est en se posant sans jugement et avec acceptation comme vous le proposez que nous trouverons cette sérénité mais aussi que notre attention sera plus réceptive aux signes / messages de la vie. Ces petites situations étranges qui nous font l’effet d’un bug dans la matrice. Synchronicités ou coïncidences, moi je les appelle les petits miracles de la vie que l’univers utilise pour nous dire “tu es sur la bonne voie”.

  3. Merci pour ce bel article qui fait écho en moi. Lors d’un entretien de bilan de compétence je me souviens que la consultante avait conclu en me disant que je me jugeais trop sévèrement et que j’étais très critique envers moi-même. Depuis je me suis rendu compte que je devais être mon premier supporter 🙂 et accepter mes imperfections.

    • Merci Nicolas pour ce retour de commentaire et effectivement pour aimer le monde dans quel nous vivons, nous devons d’abord nous aimer et prendre soin de nous.

  4. “arrêter de se juger soi-même”; le cheminement d’une vie. Merci pour cet article qui m’aidera certainement à évoluer sereinement dans ce processus. Apprenons à nous aimer et à nous accepter tels que nous sommes.

  5. Bonjour, je suis très sensible au sujet de la sagesse, je prendre beaucoup de temps et d’attention à ce sujet et c’est vraiment passionnant. Je m’efforce personnellement à trouver l’équilibre entre sagesse et pragmatisme. Car beaucoup confondent la sagesse avec non seulement quelque chose de perché mais aussi le fait d’être « inactif ». Selon moi, le travail de Michel Deseille est très abouti. La sagesse est pour moi un essentiel tout comme manger et boire.

    Prendre le fouet pour se juger soi-même est très fatiguant. La visualisation est un bon moyen pour retravailler ses perceptions.

    Merci pour tout se travail, c’est toujours intéressant d’avoir des informations sur ce sujet.

    • Merci David pour ce retour de commentaire et je partage parfaitement ce point de vue que nous devons travailler ardemment à trouver notre sagesse afin d’agir n pleine conscience autour de nous.

  6. Effectivement il faut apprendre a arrêter de se juger soi même car nous sommes souvent plus critique envers nous même qu’envers les autres!

  7. Merci Eric de nous inviter à sortir du jugement ! J’ai une approche différente mais c’est toujours intéressant d’entendre d’autres points de vue. 🙂

  8. Se pardonner ses erreurs est un grand chemin de vie. Tout comme il est très difficile d’être en paix lorsque nous sommes notre propre bourreau et la victime également, le juge et l’accusé. C’est un grand dualisme qui nous habite.

Laisser un commentaire