L’angoisse et la peur, comment faire ?

angoisse et peur

Depuis de nombreux mois nous entendons des messages anxiogènes … ‘Protégez-vous !’ … ‘Ne soyez-pas celui qui mettra en danger votre famille’ … ‘Faites le bon choix !!‘ … Nous avons certainement tous fait le bon choix en notre Âme et Conscience selon les informations acceptées … Et pourtant le doute subsiste … L’angoisse et la peur peuvent se manifester … Alors comment faire ?

L’angoisse et la Peur dans des messages de la vie courante

Des messages qui nous rappellent que la vie peut être dangereuse … D’ailleurs certains sont tellement présents qu’ils deviennent invisibles et nous n’y apportons plus attention.

En voici un que je croise régulièrement tous les matins … lorsque que je foule le quai de ma gare RER dans l’Ouest de Paris …

Angoisse et Peur

Je suppose que la probabilité de trouver des cables tombés à terre est majeure pour un voyageur … Une mise en garde que je ne saurai oublier le cas échéant …

Lors des mes dernières vacances dans le sud de la Bourgogne j’ai découvert ce panneau de circulation routière que j’ai dû oublier après l’obtention de mon permis de conduire … Mais j’avoue que c’était il y a bien longtemps 😅 …

angoisse et Peur

Il est vrai que la route empruntée menait à une rivière … Mieux valait être prévenu et ne pas tomber dedans … Et pourtant je ne peux m’empêcher de m’interroger sur le nombre de conducteurs qui sont tombés dans la Saône avant la mise en place de ce panneau ?

Voici un autre panneau auquel je ne porte plus attention

Je reconnais volontiers que le risque d’attraper le coronavirus doit être pris sérieusement … Mais avec une mortalité annoncée à ce jour (mi septembre 2021) par le ministère de la santé de 116’000 décès en 2021 pour une population nationale de 61’000’000 d’habitants … soit 0,002% ? … Qu’en est-il des risques de fumer, de la pollution, des métaux lourds dans l’alimentation ? … Une campagne sur les autoroutes ne serait-elle pas également bénéfique ?

Et puis que penser des spots de télévision qui nous incitent à être prudent … Voire à nous rappeler que nous pourrions être inconscient avec nos gestes de tous les jours … Dans quelle mesure cela n’alimente pas une dimension d’angoisse et de peur envers l’avenir qui se présente devant nous ?

L’Angoisse et la Peur, Comment faire ?

La peur est une émotion normale pour l’être humain. La première chose à faire est d’accepter ce qui se présente devant nous, sur notre parcours de vie, pour le vivre par deux émotions principales … La Joie et la Peur.

Certes il est communément admis qu’il existe un panel plus large d’émotions, 6 de base en général, qui sont les suivantes :

  • Colère
  • Tristesse
  • Joie
  • Peur
  • Surprise
  • Dégoût

Néanmoins il me semble qu’elles peuvent être ramenées à deux émotions primordiales … Deux émotions qui nourrissent notre instinct animal … La Joie et la Peur.

Vous pourriez considérer la Joie et la Peur comme un raccourci mal ficelé … Mais prenez quelques minutes et introspectez sur la Colère, la Tristesse, la Surprise et le Dégoût … Ces 4 émotions sont-elles véritablement indifférentes de la Joie et de la peur ?

La Joie et la Peur m’apparaissent comme nos deux émotions instinctives … Puis ensuite émergent les 6 émotions de bases … Qui elles-mêmes se déploieront en un éventail de 27 émotions selon cet article de Top-Santé.

Notre clé est de renouer avec nos 2 émotions primordiales … La Joie et la Peur …

Un vrai travail introspectif qui demandera de se déconnecter de sa “Matrice“ … Et d’accepter qu’il existe d’autres paradigmes de vie … Et si vous n’êtes pas prêt à le faire, ce n’est pas grave … La lumière brille, même si certains ne peuvent la voir.

Que faire avec la Joie ?

En 4 mots … “Vivre la Joie pleinement !!!“ … L’intérioriser par les 5 dimensions suivantes :

  • Vivre l’instant présent
  • Embrasser sa vérité et sa liberté
  • Se libérer par le pardon
  • S’abandonner à la Joie
  • Lâcher prise par la méditation

Facile à dire … Mais pas si facile à faire … N’est-ce pas ?

C’est réellement un travail de développement personnel dont on connait le début … Mais dont on ne peut garantir une date de fin … Un travail permanent sur soi … Et si vous souhaitez approfondir ce chemin contactez-moi pour un accompagnement personnalisé, ou bien dans un premier temps investissez dans « Bubble Up :: Petit manuel d’aide à l’éveil de Soi » … Sa version Ebook est très accessible pour toutes les bourses.

Que faire avec la Peur ?

Franchement ? … Pas grand chose … La Peur est juste le conglomérat qui n’a pas rejoint notre Joie … La Peur existe par elle-même tant que nous ne pouvons la transmuter.

C’est aussi simple que cela ? … Il suffit de transmuter notre Peur et elle disparaît ?

Si seulement cela était vrai … Mais nous savons tous que ce n’est pas le cas … Lorsqu’une peur s’efface, une autre prend sa place, et ainsi de suite …

C’est d’ailleurs le rôle de notre Égo de manifester nos peurs pour nous avertir, et le rôle de notre Alter-Égo est de les transmuter pour manifester la Joie. Mais dès que notre Égo se rend compte qu’une Peur se transforme, il en manifestera une autre pour combler le vide créé … Ainsi l’Égo et l’Alter-Égo vivent conjointement et se nourrissent l’un de l’autre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'Amour ... source de notre énergie divine !

Égo & Alter-Égo … Kesako ?

Le principe de l’Égo et de l’Alter-Égo est important à comprendre avant d’avancer plus loin sur la gestion de la peur. Si vous êtes familier avec ce concept vous pouvez directement aller au chapitre suivant … Dans le cas contraire, prenez quelques minutes pour lire les lignes qui suivent.

Schématiquement notre vie est divisée par des cycles de 7 ans. Chaque cycle construira ou renforcera les cycles suivants. Le premier cycle de 0 à 6 ans donnera naissance à notre Égo. Dans cette phase de vie nous allons non seulement apprendre et découvrir notre mobilité, mais surtout ancrer notre vision de la vie sur celle exprimée par nos parents. L’émergence de notre Égo a pour but de nous protéger des aléas de la vie … Selon ce que nos parents nous ont transmis, parfois inconsciemment …

Le deuxième cycle est une période de découverte de la vie en communauté extérieure au cercle familial … Généralement de 7 à 13 ans nous intégrons l’école primaire et confrontons nos croyances familiales avec celles des autres … En général tout se passe bien … On découvre un nouveau savoir qui ouvre notre esprit … Lire, écrire et compter …

Et puis de 14 ans jusque 21 ans nous sommes dans le 3ème cycle, celui de l’adolescence. La quête de devenir nous-même, se détacher de notre matrice familiale … L’émergence de notre Alter-Égo qui fait que je suis “Moi“, en opposition à mon “Égo“ … ou pas !

Les 4 prochains cycles de 7 ans contribueront à affiner l’Égo et l’Alter-Égo pour permettre de vivre au mieux dans nos environnements familiaux et sociétaux … Nous devenons des jongleurs de vie pour harmoniser nos peurs primordiales avec nos envies personnelles.

L’Égo cherche à nous rappeller nos peurs et l’Alter-Égo nous mène vers l’inconnu d’une réalisation de Soi … L’un nous protège et l’autre nous épanoui … L’un ne peut exister sans l’autre … À tel point que lorsque l’un cède à l’autre un déséquilibre s’installe … Déséquilibre qui demandera un travail sur Soi pour rétablir une juste balance.

Passer de l’Égo à l’Alter-Égo

C’est un travail en profondeur qui nécessitera raison et discernement. L’Égo par définition est l’ancre inamovible de notre vision de la vie et de ses effets. Au fil du temps cette ancre apprendra à vivre avec les marrées … Mais lors de grosses tempêtes elle saura reprendre sa place initiale et nous amarrer à nos angoisses et peurs primordiales … Vous savez, celles que nous avons intériorisées les premiers 7 ans de notre vie !

L’Alter-Égo est comme un filin qui permet de s’éloigner de l’ancre … Plus nous prenons confiance en nous, plus le filin se déroule et ouvre des perspectives de vie insoupçonnées … Notre Alter-Égo nous emmène vers le large … Mais attention !! … Si pour une raison ou une autre notre confiance en ce filin s’effrite … L’Égo saura nous rappeler.

Ainsi se met en place un mécanisme de balancier … Égo <==> Alter-Égo … Et tant que ce mécanisme fonctionne nous trouvons un équilibre de vie …

Les valeurs transmises par nos parents permettent un épanouissement personnel … Des racines que nous forgerons pour devenir nous-même … Et par cela nous manifesterons notre unicité dans le groupe.

Le secret est donc de garder un va et vient entre l’Égo et l’Alter-Égo … Comme deux aimants qui oscillent entre attraction et répulsion en fonction des faces qui se présentent les unes vers les autres …

Mais lorsque l’Égo reste sur la face répulsion, alors voici quelques pistes à explorer pour ouvrir la porte à son Alter-Égo:

  • Filtrer le regard de l’Égo par la raison et le discernement.
  • Envisager la possibilité d’une autre lecture.
  • Accepter qu’un regard différent apporte une ouverture de l’Esprit.
  • Intérioriser ce regard et trouver sa lumière intérieure.
  • Amplifier le rayonnement de cette lumière et l’harmoniser avec notre Égo.
  • Redimensionner l’Égo en fonction de cette nouvelle lumière.

Et puis un nouvel Égo prendra racine jusqu’à ce que son Alter-Égo l’emmène vers de nouveaux horizons … Un mouvement de balancier épanouissant.

peur & angoisse

Découvrir sa lumière et savoir l’activer est le premier pas pour transformer son Égo …

Un chemin qui sera plutôt lumière que physique …

Angoisse et peur

Le chemin de l’Égo vers l’Alter Égo …

Et vous ?

La Peur et la Joie … est-ce une question existentielle ? :: Comment faites-vous ? :: Souhaiteriez-vous être accompagné sur ce sujet ?

✅ Vous pouvez également me suivre sur mon groupe Facebook « Zen :: Relax » ➽ ou bien par ma page Instagram « eric.bouf »

Crédits photos www.unsplash.com

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de partager ! :)
 
       1  
1
Partage
 
 
       

10 réflexions sur « L’angoisse et la peur, comment faire ? »

  1. La peur est clairement utile afin de nous protéger, même si des fois elle est illusoire. Le meilleur moyen de diminuer sa peur est d’éviter de regarder les infos, c’est radical. 🙂

  2. Je suis personnellement toujours très reconnaissant pour les émotions, sentiments que m’envoie mon cerveau… Si ce sont des choses essentielles à notre survie depuis la nuit des temps, elles peuvent être dépassées ou quelque eu maîtrisées. L’important étant selon moi de ne jamais se laissé dominé au point d’en oublier de vivre !

    • Oui Nico je partage parfaitement votre commentaire … Les peurs sont incontournables, mais par son propre travail intérieur elles deviennent un axe d’épanouissement et de dépassement de Soi.

  3. Merci pour cet article! Nous devons embrasser la peur et vivre avec, en réalisant qu’elle fait partie de nous. Nous ne devons pas voler de nos moments de bonheur et de joie simplement parce que nous sommes totalement absorbés par la peur et l’incapacité de profiter de la vie. Merci encore une fois !

  4. Bonjour,
    Merci pour ce partage et l’exposition de cette dialectique entre l’égo et l’alter-ego. Quand tu dis « L’Égo par définition est l’ancre inamovible de notre vision de la vie et de ses effets » cela signifie t-il qu’on ne peut pas le modifier et que si on a des peurs et des angoisses primordiales, on est obligé de faire avec et qu’elles resteront toujours?
    Merci d’avance de ton retour.

    • Merci Caro pour ton commentaire … l’égo existe et existera, il s’est construit lors de notre apprentissage de la vie et principalement sur nos 3 premiers cycles de 0 à 21 ans. Il est inamovible par le fait qu’il occupe une fonction primordiale qui est de nous protéger contre les dangers extérieurs et l’effet de notre alter égo qui nous pousse à nous dépasser. L’alter égo se manifeste lorsque nous le sollicitons, par contre l’égo est toujours présent et bien ancré, par contre libre à nous de décider la longueur du cordage qui nous relie à lui.

  5. Merci Eric, pour ce rappel du jeu de l’égo sur nos peurs.
    A ton avis, si notre alter égo devient très grand, comme évolue notre égo?
    Et est-ce qu’il peut disparaitre, comme pour le Dalaï Lama?
    Merci de ta réponse.

    • Le terme égo que j’utilise n’est pas le même que celui du Dalai Lama. J’utilise le mot égo pour parler de la partie de notre conscience qui nous restreint d’aller vers l’extérieur de nous afin de nous protéger des risques que nous pourrions encourir. A l’inverse l’alter égo est l’autre partie de notre conscience qui nous pousse vers la découverte et le plaisir de se dépasser quelqu’en soient les risques. Ainsi on peu comprendre qu’il est nécéssaire de trouver un juste équilibre entre l’égo et l’alter égo …

N'hésitez pas à partager votre commentaire