#176 – 4 astuces pour marcher en forêt au printemps

marcher en forêt

marcher en forêt

L’article que vous propose aujourd’hui est un regard particulier sur la forêt au printemps.

C’est un article que j’ai écrit sur l’invitation de Genka pour être publié sur son blog https://blog-sur-le-bonheur.com.  Un blog que j’aime lire régulièrement car il me permet de me connecter avec son regard personnel sur la vie et ses poèmes.  

D’ailleurs j’avais déjà invité Genka a accepté de partager son regard sur le bonheur il y a plusieurs mois.  Peut-être l’avez-vous lu dans l’article  https://sereveillerpoursetransformer.com/faire-la-paix-avec-soi-meme/ 

Je remercie Genka pour son invitation car écrire sur la forêt au printemps est un sujet qui me tient à coeur.  Je vous invite donc à le découvrir ci-dessous, mais également a prendre le temps de surfer sur son blog https://blog-sur-le-bonheur.com.

marcher en forêt

Marcher en forêt au printemps

Marcher en forêt au printemps est une expérience qui éveille mes sens et nourrit mon âme. 

Au printemps la forêt recommence a vibrer et les arbres se préparent à éclore leurs bourgeons. Leurs branches recommencent à se déployer avec de nouvelles feuilles tendres qui offrent une palette de verts éclatants

Les rayons du soleil filtrent à travers de le feuillage et créent des jeux d’ombres et de lumières qui nous ont tant manqué en hiver.

Le printemps est une invitation à activer nos 5 sens comme celui de l’ouï lorsque les oiseaux se font entendre pour célébrer le retour du renouvellement de l’énergie de la Nature.  Et puis ce sont les sens de la vue et de l’odorat qui sont activés par la transformation du sol de la forêt avec l’émergence d’un tapis de fleurs sauvages avec une profusion de couleurs vives et une expérience olfactive enivrante.

forêt au printemps

Enfin les sens du toucher et du goût ne sont pas en reste avec l’arrivée d’ingrédients nécessaires qui nourrissent une cuisine Slow FoodUne invitation à intérioriser une énergie de tranquillité qui réveille nos sens.  

Le printemps sublime chaque texture, chaque sensation pour activer nos 5 sens par l’expérience sensorielle de la marche en forêt.

Marcher en forêt au printemps permet de trouver une symbiose magique entre la nature et l’âme.  Chaque pas dans cette cathédrale naturelle renaissante est une offrande à la joie, à la contemplation et à la gratitude pour la vie qui s’épanouit autour de nous.

La transformation de la forêt au printemps

Au printemps les arbres se métamorphosent lorsque le soleil gagne en intensité.  Les bourgeons, autrefois endormis, s’épanouissent dans une explosion de vie. Les branches, qui étaient devenues dénudées, se parent de jeunes feuilles tendres aux teintes lumineuses d’un vert chatoyant.  Les feuilles, en captant la lumière du soleil crée un conopée verdoyant qui filtre la lumière du soleil et offrent de l’ombre aux sous-bois. 

Cette transformation, au-delà d’un simple changement esthétique, représente le réveil biologique de l’arbre dont les feuilles sont les organes respiratoires en absorbant le dioxyde de carbone et en libérant de l’oxygène.

C’est un cycle naturel qui témoigne de la résilience de la nature et qui offre une opportunité de contempler l’émergence d’une nouvelle vie, une vie qui fleurit pleine de promesses.  Une invitation à célébrer D’Âme Nature.

4 astuces pour bien marcher en forêt

Marcher en forêt au printemps ne demande aucune préparation préalable, sauf à décider de faire le premier pas.  Mais voici quatre astuces pour en profiter pleinement.

•  Tout d’abord, choisissez un parcours et des sentiers qui évitent les zones trop humides.  Prenez surtout soin de repérer parfaitement le trajet car en forêt il est rare de trouver des panneaux indicateurs.

•  Deuxièmement, adoptez un rythme de marche qui vous convient.  Et que ce soit un mode promenade (4 à 5 km/hr) ou un mode sportif par une Marche Nordique (5.5 à 6.5 km/hr),  il est essentiel d’avoir des chaussures adéquates pour d’abord poser le talon et transférer son poids vers l’avant.  Cela permet à la plante du pied de suivre le contour du sol et trouver un rythme d’équilibre et de connexion avec le sol. 

•  Troisièmement, soyez attentif à la transformation de d’Âme Nature.  Observez les bourgeons éclater, les fleurs sauvages et les feuilles naissantes qui se déploient. Prenez le temps d’apprécier le calme de la forêt en apposant vos mains sur le tronc d’un arbre lors d’un exercice de bain de forêt.

•  Finalement, apprenez à laisser de côté vos pensées quotidiennes et intériorisez l’énergie de Gaïa.  Acceptez de lâcher prise et d’intérioriser une nouvelle énergie.

forêt au printemps

La marche en forêt au printemps est une expérience sensorielle avec la renaissance vibrante de d’Âme Nature où chaque pas révèle la magie de la saison.

Une connexion Corps, Cœur et Esprit qui active le Ternaire de Soi.

En résumé marcher en forêt au printemps est un vrai bonheur

Tant par la découverte de la Nature qui renait, que par les bienfaits de la marche, la forêt au printemps procure des endorphines qui nous reveille de l’hibernation.

Le soleil devient plus chaud et le changement de son spectre lumineux permet d’éclore les bourgeons.  La transformation des arbres active nos 5 sens et nous permet de retrouver une énergie que nous avions enfouie pendant l’hiver.  

Le printemps c’est la vie qui respire à plein poumons.  –  Radmou

forêt au printemps

Et Vous ?

Qu’est-ce que vous inspire la forêt au printemps ?

Merci d’avoir lu cette page jusqu’à sa fin … Portez-vous bien … et surtout soyez ::Zen & Relax::

Eric Zen & Relax

Prenez soin de vous, et si vous ne l’avez déjà fait abonnez-vous en cliquant ici pour recevoir une newsletter inédite chaque samedi matin dès le lever du jour dans le sud de la Bourgogne. 

À bientôt,

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de partager ! 🙂
 
       

Une réponse à “#176 – 4 astuces pour marcher en forêt au printemps”

  1. La forêt au printemps c’est une renaissance. Tout est prometteur, tant la végétation, les couleurs que les senteurs. Mais la forêt aux autres saisons est tout autant séduisante et enveloppante. Je ressens à l’instant toutes les nuances des 4 saisons de Vivaldi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *