#108 Sylvothérapie … Excellente recette pour un Quinqua

Sylvothérapie ... Excellente recette de Quinqa ...

Je suis un vrai Quinqua … en pleine force de l’âge et il ne me reste qu’une poignée d’années pour devenir “Sexta“ … je le deviendrai peut-être dans le sud de la Bourgogne … sauf à ce que je succombe au désir de ma merveilleuse moitié de rejoindre le Sud-Ouest dans lequel elle se sent si bien … Quoi qu’il en soit, les forêts du sud de la Bourgogne ou des Landes sont d’excellentes régions pour vivre pleinement l’envie de Sylvothérapie … une connexion avec d’Âme Nature qui me connecte particulièrement depuis que je suis Quinqua …

Sylvothérapie ?

Si vous ne connaissez pas le terme Sylvothérapie, voici la définition que l’on trouve facilement sur le web :

La sylvothérapie repose sur l’idée qu’être dans une forêt ou à proximité d’arbres a un effet bénéfique pour le bien-être et la santé.

En Japonais cela s’appelle Shrinrin Yoku

La thérapie par la nature, parfois appelée Shinrin-Yoku ou Sami Lok, est un ensemble de diverses formes de recours à l’environnement naturel au bénéfice de la santé mentale ou physique.  Une personne se détend lorsqu’elle passe du temps dans la nature .

wikipedia
sylvothérapie - Shinrin Yoku

Une thérapie ?

En tout cas la connexion avec la Nature a été une thérapie que j’ai découvert pour franchir la barrière des 50 ans … et laissez-moi vous raconter comment cela a commencé …

J’ai vécu le passage de mon cinquantenaire lorsque je vivais à Dubai, il a été marqué par le cadeau d’une guitare électrique pour m’inviter à revivre mes années d’adolescent … je l’ai accueilli comme un marqueur de vie, dont j’ai d’ailleurs fait un article … et puis avec les années qui ont immanquablement passé, j’ai ressenti un besoin de me connecter avec une énergie plus profonde et spirituelle

Une énergie issue de la Terre et de Mère Gaïa … Notre D’Âme Nature …

Tout à commencé lors de mon retour de Dubai lorsque j’ai accepté une mission dans un hôtel à l’extérieur d’Alger …  Une expérience professionnelle qui m’a connecté Corps – Coeur – Esprit … 

Dans cet hôtel j’ai fait la connaissance d’un client qui a changé mon regard sur la vie … 

Cette personne est Mustapha Bouktab … je le nomme car il mérite d’être connu … non seulement pour la personne qu’il est … mais surtout pour ses livres :

Sans rentrer dans les détails, il m’a appris la respiration méditative, sur la plage de l’hôtel face à la Méditerranée, qui était scintillante de mille lumières à chaque coucher de soleil …

Mustapha m’a appris à réguler mon rythme intérieur en l’harmonisant avec le flux et le reflux des vagues … sans le savoir j’ai découvert les prémices de la Sylvothérapie … il m’a appris à aligner ma respiration avec celle du rythme de d’Âme Nature

Cependant, une fois de retour dans l’ouest de Paris, à la fin de ma mission en Algérie … comment faire pour continuer à me connecter aux rythmes de la Méditerranée ?

J’ai alors découvert, en faisant quelques recherches sur le net, la connexion avec les arbres … ce que l’on peut appeler la Sylvothérapie …

Me connecter à la vibration de d’Âme Nature, en embrassant un arbre et m’harmoniser avec le flux et le reflux de sa sève qui monte vers les feuilles et puis qui redescend vers ses racines …

Un rythme comparable à celui que j’avais connu avec Mustapha en bord de la Méditerranée …

Une connexion avec d’Âme Nature que je pouvais faire maintenant en pleine forêt … D’Âme Nature est présente partout … Il nous faut juste trouver comment s’y connecter … Pour ma part c’est avec les arbres maintenant …

sylvothérapie - arbre

OK … mais la Sylvothérapie se fait avec quels arbres ?

Franchement … vous pouvez le faire avec n’importe quel arbre …Il faut qu’il soit adulte, en bonne santé et qu’il vous plaise … 

En général, l’arbre doit avoir un tronc d’environ 80 cm de diamètre et un houppier, les branches du haut de l’arbre, d’une amplitude d’environ 6 mètres … C’est à partir de cette dimension que l’on peut considérer qu’il est adulte et qu’il régule son flux et son reflux de sève « en pleine conscience« .

Selon l’excellent livre culte “La Vie Secrète des Arbres“ de Peter Wohllenben, un arbre est adulte à partir de 80 ans … 

Un arbre adulte mobilise environ 500 litres de sève chaque jour au printemps et en été … de ses racines vers son houppier, afin de pouvoir charger l’eau minéralisée du sol avec les sucres nutritifs produits par la photosynthèse et les renvoyer vers les racines … Un mécanisme ascendant et descendant qui nourrit la terre des bienfaits du soleil … une symbiose biologique montante et descendante à laquelle nous pouvons nous connecter … par la Sylvothérapie.

Un flux et un reflux comme les vagues de la mer …

Le flux et le reflux des arbre … le principe de base en Sylvothérapie

Les arbres ne vivent pas au même rythme que les humains … Ils vivent dans un temps long, sont adultes vers 80 ans, mais surtout se régulent sur les 4 cycles de d’Âme Nature …  Le printemps, l’Été, l’Automne et l’Hivers … Le Printemps et l’Été sont des périodes de pleine croissance, alors que le l’Automne et l’Hivers sont des périodes de repos, voire d’hibernation.

Au printemps et en été les arbres sont en pleine production de sève … 

Deux réseaux de distribution, et deux types de sève …

Voici un extrait de l’article Sylvothérapie et se connecter à un arbre que j’ai publié précédemment et qui explique le principe du mécanisme de la sève.

A l’intérieur du tronc et des branches, la sève suit un parcourt bien précis et est canalisée par des vaisseaux spécifiques :

La sève brute circule des racines vers les feuilles. Elle est principalement composée d’eau et de nutriments et circule dans des tissus que l’on appelle le xylème. On l’appelle aussi la sève montante.

La sève élaborée est le résultat de la photosynthèse par les feuilles. 

Chargée en sucres elle va circuler en sens inverse de la sève brute, c’est à dire des feuilles vers les racines, dans des tissus que l’on appelle le phloème. Elle est aussi appelée la sève descendante.

Un flux et un reflux … comme les vagues de ‘La Grande Bleue’

Harmoniser son rythme respiratoire pour la Sylvothérapie

Avant de se connecter à un arbre, il faut d’abord maîtriser son rythme respiratoire intérieur … savoir réguler le flux et le reflux de sa respiration … se détacher de ses pensées incapacitantes … respirer par le Corps, le Coeur et l’Esprit selon la technique que j’ai présentée dans l’article suivant Respiration Zen & facile en seulement 3.31 mn.

Cette respiration permet de réguler notre vibration intérieure et permettre de s’harmoniser avec  l’arbre de son choix

Pour cela il faut trouver un arbre adulte, un tronc d’au moins 80 cm de diamètre et une houppe d’environ 6 mètres … et puis il suffit de suivre les conseils de la vidéo suivante :

En résumé se mettre en condition par une technique de respiration pour rencontrer la vibration de l’arbre … se connecter à lui en apposant ses mains sur son tronc … et intérioriser cette connexion avec le Corps, le Coeur et l’Esprit

Pour les experts de la Sylvothérapie …

Il a été démontré par plusieurs études scientifiques, que la Sylvothérapie offrent des bienfaits sur le stress, sur la tension artérielle, le système immunitaire, ainsi que sur le trouble du déficit de l’attention et l’hyperactivité.  

L’article Ces arbres qui nous veulent du bien du blog psychologies.com permet d’approfondir les effets de 9 différentes essences d’arbres lorsque l’on se connecte à eux …  

Pour ma part il m’a fallu environ un an avant que je puisse ressentir des vibrations différentes en fonction de l’arbre auquel je me connecte … et j’avoue que j’ai un penchant pour le chêne

Voici 4 essences que l’on peut trouver dans l’Ouest parisien facilement … Pourquoi l’Ouest Parisien ? … parce que c’est mon domaine de marche habituel … au sein duquel j’accompagne des personnes en quête de connexion avec d’Âme Nature …

Le chêne, la puissance du roi

Le chêne a toujours eu une réputation de roi des forêts. C’est pour ses qualités de résistance et de protection qu’il a souvent été utilisé pour construire les navires, les portes et aussi les boucliers. Les druides celtes le considéraient comme un être magique. 

Dans la Grèce antique, il était perçu comme étant le père du dieu Zeus et fut dédié à la planète Jupiter. 

Le chêne symbolise la force, le pouvoir et la longévité. C’est un arbre masculin qui honore la puissante fertilité masculine. 

Vous trouverez auprès de lui toute l’énergie dont vous avez besoin pour affronter les évènements de la vie. 

Après une pause à ses côtés, vous vous sentirez plein d’énergie et de confiance. Homme ou femme, vous serez à même de profiter de votre partie masculine et il vous donnera l’impression d’être invincible.  Tranquille et déterminé, la présence du chêne développe votre tempérament de battant. Le chêne, être statique et bien planté dans ses racines, vous permet d’apprécier la stabilité et de vivre avec constance. 

Cet arbre patriarcal aime la présence de sa famille et vit en vertu de valeurs familiales très protectrices. Source de grande sagesse, son tronc représente le monde physique. Vous aurez donc besoin de passer du temps en sa présence si vous êtes de type mental. Ses racines représentent le lien avec les mondes inférieurs et peuvent développer en vous un côté un peu sauvage, utile si vous pensez avoir besoin de souplesse dans votre vie. Ses branches vous apportent une ouverture plus spirituelle car, de tout temps, elles ont représenté le lien avec les mondes supérieurs, vous incitant à aller de l’avant avec courage. 

Le chêne peut vous aider dans les moments de doute ou de grand changement dans votre vie (nouvelle maison, nouveau travail…). 

Le hêtre, la liberté retrouvée

Le hêtre est un arbre qui symbolise l’énergie. Longtemps utilisé comme support d’écriture, ce bois est symbole de mémoire, d’intériorisation, de lucidité et de connaissance.  Cet arbre a une relation simple avec l’Homme car il représente la pureté et la sagesse. 

Le hêtre est fort et délicat à la fois. Son écorce est mince, et les amoureux qui gravent leur amour sur son tronc ne savent pas qu’ils le mettent en danger de mort. Lui faire une entaille, c’est l’exposer à toutes les bactéries environnantes. 

Pour rentrer en contact avec le hêtre, il vous faudra l’apprivoiser en restant à l’écoute de votre propre corps. Une fois connecté, vous ressentez une subtile sensation de bien-être, bénéfique pour harmoniser vos fréquences énergétiques. La meilleure façon de communiquer avec lui est de vous asseoir contre lui ou de vous étendre sur son tapis de feuilles pour admirer ses ramures jouer avec la lumière du soleil. Vous avez alors l’impression de faire partie de la Nature environnante. Toute angoisse s’évanouit, le hêtre vous transmet son énergie et vous montre comment vous suffire à vous-même. Maintenant, vous êtes serein et vous ne manquez de rien. 

Le hêtre vous enseigne comment délimiter votre propre espace dans un monde connecté et vous protège des influences négatives. Il vous dévoile comment nourrir vos propres racines en respectant vos propres exigences et en cherchant à évoluer avec constance et patience. C’est ainsi qu’il vous aidera à développer votre estime de soi. 

Rentrer dans une hêtraie, c’est entrer dans une cathédrale, dans votre propre temple intérieur. Le hêtre vous raconte comment la solitude peut être un formidable instrument de connaissance et de liberté. 

Le pin, la mère aimante

Le pin est gouverné par l’énergie de Saturne représentant l’archétype du Père et de l’Ermite. Son contact est facile et vous n’aurez aucun mal à l’approcher et à vous familiariser à sa présence. 

Son énergie est très maternelle, comme celle d’une mère pour son enfant. Auprès de lui, vous devriez ressentir un sentiment d’amour pur et inconditionnel. Sa résine brille comme un joyau, une lumière solidifiée empreinte de messages de sagesse qui semblent avoir traversés des siècles. Le pin distille ses essences sur Terre pour transmettre à la Nature toute sa bonté. C’est un canal entre l’obscurité et la lumière, entre la nuit et le jour. Le pignon de pin donne son nom à notre glande pinéale qui régule le cycle veille-sommeil. 

Vous découvrirez sa forte énergie qui vous permettra d’accepter la dualité entre vos parties féminine et masculine. Vous voyagerez à l’intérieur de votre coeur pour retrouver l’amour paternel et maternel dont vous êtes issu. Le sens de la famille est profond à son contact et vous fera prendre conscience que chacun de ses membres est une unique flamme qui fait brûler un grand feu d’amour et de bien-être à l’intérieur de vous. 

Contre le pin, vous retrouvez votre âme d’enfant qui exprime votre énergie primordiale et purificatrice. Après quelques minutes passées auprès de lui, vous aurez élevé au plus haut niveau votre connexion à votre environnement. Vous deviendrez la lumière que le pin vous permet de rendre visible sous une forme d’amour baigné de vibrations cristallines. 

Le bouleau, la soeur accueillante

Le bouleau représente la porte entre les mondes de la vie et de la mort. Cet arbre, empreint de connaissances, est un arbre féminin qui danse avec légèreté dans le vent. 

Éternelle ballerine, le bouleau ne semble presque pas vieillir. Il a traversé les siècles depuis l’ère glaciaire jusqu’à aujourd’hui. Cette Dame blanche a réussi à coloniser les terres désolées de sa lumière, les emplissant d’énergie et les transformant en magnifiques forêts fantasmagoriques. 

Auprès du bouleau, vous entrerez en contact avec la fluidité féminine, votre inspiration grandira et vous vous sentirez respirer de bonheur et de joie de vivre. Rentrer en contact avec la sagesse du bouleau, c’est recommencer à zéro, laisser à ses pieds toutes les énergies du passé pour traverser une nouvelle ère de votre vie, sans aucune peur, libéré de vos soucis. Maintenant, vous sentez une énergie légère vous emplir, vous êtes prêt à changer le monde, à prendre de nouvelles résolutions. Tout est possible, rien ne vous arrête plus.Le bouleau est comme votre grande soeur, accueillante et pleine de douceur. 

Aller à sa rencontre durant votre promenade en forêt, apaise immédiatement votre âme, vous fait sentir écouté et compris. La traversée de ces forêts vous donne la sensation d’être à la maison, en famille, car la discrète présence du bouleau purifie l’atmosphère. Son aspect muet ressemble à une vieille femme aux cheveux blancs ou à une jeune adolescente qui danse dans le vent. 

En sortant de la forêt de bouleaux, vous vous sentirez libre d’aller de l’avant et d’avancer vers une nouvelle vie qui s’offre à vous. C’est l’arbre purificateur. 

sylvothérapie - bouleau

Se connecter avec D’Âme Nature 

Libre à vous de trouver l’élément de la Nature le plus approprié pour vous connecter … je vous ai présenté un arbre, mais vous êtes peut-être plutôt minéral ou animal … 

Peu importe … ce qui compte est de se connecter à d’Âme Nature … car passé la ‘barre’ des 50 ans, il est important de trouver l’ancrage essentiel qui nourrira notre Esprit … celui qui détermine notre source primordiale …

“Ma vie humaine est une énergie … mais ma condition humaine me rattache à un élément de d’Âme Nature … Végétal, Minéral ou Animal …“

Et si vous ne savez pas déterminer votre ancrage … essayez la Sylvothérapie, elle vous le rendra bien …

Et vous ?

Connaissiez-vous la Sylvothérapie ? Vous sentez-vous connecté à d’Âme Nature ?  Souhaiteriez-vous être accompagné pour vous connecter aux arbres ?

Merci d’avoir lu cet article jusqu’à sa fin … Portez-vous bien … et soyez ::Zen & Relax::

Eric Zen & Relax

Prenez soin de vous … et si vous ne l’avez déjà fait abonnez-vous en cliquant ici pour retrouver une nouvelle publication chaque samedi matin dès le lever du jour dans le sud de la Bourgogne. 

À bientôt,

Eric

Je vous invite également à me suivre sur le groupe Facebook Zen :: Relax, mon compte Instagram, ma page LinkedIn et ma chaîne YOUTUBE

Crédits photos : Unsplash.com

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de partager ! :)
 
       2  
2
Partages
 
 
       

9 réflexions sur « #108 Sylvothérapie … Excellente recette pour un Quinqua »

  1. C’est très juste de rappeler le fonctionnement de la sève, tellement similaire à notre circulation sanguine. La nature respecte les cycles des saisons, l’homme les a délaissés pour vivre toujours plus et plus vite pour en arriver au dérèglement total qu’on connaît aujourd’hui (j’allais écrire chaos, je me suis retenue) profitons d’une séance de sylvotherapie pour méditer à cela 🤗
    Merci pour ce très bel article témoin de ton cheminement spirituel.

  2. Merci pour cet article Éric ! J’ai personnellement pris connaissance de ce terme lors de la création de mon blog. Mais j’ai l’impression d’avoir toujours recherché la présence de l’arbre, si tu veux, enfant quand j’aimais les escalader et m’abriter dans leurs cimes 🙂 . En tant qu’adulte, j’adorais me tenir près des arbres et être parmi les arbres. Quand j’ai finalement ressenti l’effet curatif de toute la nature sur moi-même. Merci encore !

  3. Joli article ! 🙂
    Ce que tu dis me fait penser aux différents livres de Peter Wohlleben.
    J’adore passer du temps du temps en forêt ne serait-ce que pour un bref instant.
    Merci pour ce partage

    • Oh je connais bien le livre de Peter Wolleben … un livre de chevet pour moi que je suis en train de relire tellement il est complet … par contre cet article j’ai écrit cet article avant que je le lise et je suis très heureux que tu en fasse un lien, je dois être sur la bonne voie …

  4. Je ne connaissais pas le mot « Sylvothérapie »… j’avais par contre déjà entendu que de se promener pendant une heure par jour dans la forêt pouvait prévenir certaines maladies 🙂 Merci du rappel !

  5. Très bel article Eric!
    Il nous donne envie de rester en forêt toute la journée, pour ma part!
    J’adore toutes les informations que tu nous donnes, y compris celle sur le caractère des certains arbres 😉 !
    MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *